Delphine Festin

« TRAVERSÉES » EXPOSITION
Du 11 janvier au 4 février (du mercredi au samedi de 14h à 18h)
Mardi 10 janvier à 18h30, vernissage
Galerie Open School – École des Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire
2 allée Frida Kahlo, Nantes. Entrée libre.

LECTURES
de Québec Festin, Marseille Festin, La femme à l’oreille cassée
par Yves Arcaix, comédien
Jeudi 19 janvier à 19h, Librairie La Vie devant soi
76 Rue Maréchal Joffre, Nantes. Entrée libre.

LECTURES ET PERFORMANCES
Avec Hélène Gaudy, Xavier Mussat, la Cie La fidèle idée, Laurent Mareschal, Stéphane Louvain, Éric Pessan, Patricia Cartereau, Laurence Vilaine, Maude Veilleux et Benoît Guillon
Samedi 21 janvier de 18h à 23h, Le lieu unique
Quai Ferdinand Favre, Nantes. Entrée libre.

Plusieurs artistes célèbrent l’œuvre de Delphine Bretesché, disparue fin décembre 2021, à travers des lectures, lectures-concerts, lectures dessinées, vidéos, formes théâtrales et une exposition.

Pour présenter Delphine Bretesché, il est nécessaire d’additionner les qualifications : dessinatrice, auteure, performeuse, la liste pourrait longtemps se continuer. L’important est sans doute ailleurs. Diplômée de l’école des Beaux-Arts de Nantes Saint-Nazaire (DNSEP en 2001), Delphine Bretesché n’a cessé de brouiller les pistes entre les pratiques artistiques, en réalisant des oeuvres graphiques, en mêlant improvisations et performances, en questionnant la notion d’hospitalité dans ses recueils de poésie (Marseille Festin et Québec Festin, tous deux publiés aux éditions Lanskine), en travaillant la forme théâtrale lors d’un compagnonnage avec la Cie La fidèle Idée, en cherchant toujours dans ses travaux à aller vers l’autre pour pointer avec tendresse ses qualités comme ses défauts. Œuvrant sur l’attachement au territoire et l’oralité, Delphine Bretesché était une exploratrice de formes et de supports, il est possible que vous l’ayez déjà vue et entendue lors de sa résidence croisée avec Maude Veilleux organisée par la Maison de la Poésie de Nantes (2020-2021), occupée à planter des bulbes de narcisse sur la commune de Corcoué-sur-Logne (performance botanique dont l’ouvrage Perséphone aux jardins de Sainte Radegonde — Joca Seria, 2013 — génère un écho poétique), au Festival du Livre de Paris dessinant en direct ce qui se déroulait autour d’elle (2016), lisant ses textes accompagnée par Xavier Mussat à la guitare, écrivant un message sur les vitres du Château des Ducs de Bretagne (2012)… Elle a puisé dans le combat contre la maladie la matière d’un roman, La femme à l’oreille cassée, récemment publié aux éditions Lanskine. ÉRIC PESSAN

Télécharger le programme complet.

 

Delphine Bretesché © Béatrice Cruveiller

← Retour