« Poésie & éducation », avec Marie Cosnay et Patrice Luchet

Lecture, performance et entretien animé par Camille Cloarec et Pascal Massiot.

Jeudi 5 octobre 2017 / 19h30 / Le lieu unique

Ponctuellement, la Maison de la Poésie de Nantes donne rendez-vous a des auteurs autour d’une question sociétale, universelle, qui agite le monde d’aujourd’hui. Après « Poésie et écologie » et « Les migrations », c’est le thème de l’éducation qui est mis en réaction avec la poésie et sa puissance spécifique dans l’éveil de nos consciences. Deux auteurs dont l’œuvre résonne avec cette thématique sont invités à s’exprimer de façon littéraire et personnel sur la question  :

Marie Cosnay enseigne les lettres classiques et mène un travail de traduction de textes latins et grecs antiques. Outre plusieurs ouvrages parus chez L’Attente, Nous, Quidam ou Laurence Teper, elle a publié six livres chez Cheyne, dans la collection Grands fonds, qui accueille des textes choisis pour leur vérité humaine autant que pour leur exigence formelle. Cette ligne éditoriale représente bien l’écriture de Marie Cosnay, investie dans les questionnements de la société en déroute qui est la nôtre. Ses textes sont nourrissants  : expliquer le monde nécessite une certaine complexité pour échapper à une dangereuse vision linéaire et manichéenne.

Poète-performeur, Patrice Luchet travaille en particulier sur la notion de poésie relationnelle et explore à travers une grande partie de ses écrits le monde urbain. Il est par ailleurs enseignant de lettres classiques et membre actif des collectifs Boxon, p&P et de l’association Poésie mobile. Il écrit et oralise ses textes : dans Funky collège (éditions Moires, mars 2017), c’est la structure même de la langue qui appelle à la voix haute. Rythme, répétitions, souffle donnent sa vivacité au texte, qui tente de suivre l’étonnante vitalité des collégiens dont il est question, leur violence parfois, leur enthousiasme.

← Retour