Expériences d’écoute dans des lieux insolites

Du 22 au 26 novembre

MidiMInuitPoésie #17

Avec la volonté d’inviter tous les Nantais à vivre une expérience unique en poésie, le festival MidiMinuitPoésie #17 s’immisce dans des lieux habituellement fermés ou non-dédiés à la lecture pour y installer des propositions qui résonnent particulièrement avec l’endroit. L’entrée est libre, et le décalage assuré !

Salle du Conseil municipal, Hôtel de Ville, mercredi 22 novembre à 19h30 : Grand magasin, lecture à deux voix de Grammaire étrangère
Lieu de parole et de délibération politique, la salle du Conseil municipal est un lieu décisionnel pour la ville de Nantes et ses habitants. C’est cette salle emblématique que le duo Grand magasin exploite pour y proposer une leçon inédite de Grammaire étrangère. Cette lecture invite à regarder la langue française avec l’œil d’un archéologue ou d’un étranger, décortiquant chaque mot pour en redécouvrir l’essence, mettre en lumière ses aberrations, ré-inventer son usage.

Du 22 au 26 novembre, sous-sol du marché de Talensac de 9h à 13h, et façade de la Maison de la Poésie de 18h à 9h : L’Audiographe, installation numérique sonore et typographique.
L’Audiographe est un générateur d’animations typographiques qui utilise la voix du poète pour créer une version numérique du poème. La morphologie de la voix (intensité, hauteur, rythme) façonne la graphie, la taille, la densité, le rythme d’affichage du texte. Découvrez cette installation en continu au sous sol du marché et la nuit sur la façade de la Maison de la Poésie. Deux rendez-vous sont donnés au public pour des lectures augmentées avec animation en live du texte : vendredi 24 novembre à 10h30, 11h30 et 12h30 à Talensac avec l’auteure Sophie Loizeau, et à 18h15 place du Change avec l’auteur Nicolas Vargas et l’accordéoniste Jésus Aured.

Ring de boxe de Malakoff (rue d’Angleterre), jeudi 23 novembre à 13h : Makasutras, conférence gesticulée de Nicolas Vargas.
Quoi de mieux qu’un ring de boxe pour accueillir la prestation physique et tonitruante de Nicolas Vargas. Son énergie vivifiante lui fait partager ses textes sur scène, dans une lecture à la limite du one man show mais nourrie par la volonté de secouer le corps (celui du poème, du poète et du public). Il livre des « lectures intenses, sonores, organiques, quelque chose qui sente le pigeon de ville, le carrelage ancien et le café froid ».

MidiMinuitPoésie #17 s’associe avec le festival Culture Bar-bars et propose des moments de programmation dans les cafés participant au festival. Rendez-vous au café Bad Hunter (1 allée de la Maison Rouge, Nantes.) jeudi 23 novembre à 18h30 pour la performance de Fernand Fernandez, et au café Pioche pour un brunch de clôture du festival en compagnie des auteurs et éditeurs (sur réservation).

Toute la programmation sur www.midiminuitpoesie.com

Audiographe MaisonPoesie
← Retour