« De la Poésie comme écologie »* avec Sandrine Cnudde et Martin de la Soudière

Mercredi 2 mars 2022 / 19h30 / le lieu unique

/ Tarifs : Entrée libre

La soirée associe une poète et un essayiste, préoccupés par les questions d’écopoétique pour interroger les relations entre la nature et la parole poétique.

Depuis 2006, la poète et photographe Sandrine Cnudde exprime sa nature nomade en partant seule et à pied en France comme à l’étranger. Dans ses livres, qui mêlent photographie et poésie, elle révèle les espaces invisibles, les liens silencieux qui unissent les hommes à leurs territoires comme dans Patience des Fauves, réseau d’affûts en territoire poétique paru chez Po&psy-Érès en 2017.

Auteur de six essais qui construisent une poétique du paysage, Martin de la Soudière est également grand lecteur de poésie. Dans Arpenter le paysage. Poètes, géographes et montagnards (Anamosa, 2019), l’auteur nous montre comment « entrer en paysage » avec l’approche du géographe comme celle du marcheur infatigable.

* Titre emprunté au sous-titre de Pastoral, essai de Jean-Claude Pinson (Champ Vallon, 2020)

Lecture, lecture-projection et entretien animé par Christelle Capo-Chichi
Présentation : Alain Girard-Daudon
Mercredi 2 mars, 19h30, le lieu unique
Quai Ferdinand Favre, Nantes. Entrée libre

← Retour