Gare maritime se renouvelle !

Auparavant anthologie écrite et sonore d’extraits des lectures présentées sur une année par la Maison de la Poésie de Nantes, Gare maritime devient une représentation sensible de la vie de notre programmation en 2020 ! Ce nouveau Gare maritime est un nouvel écho à ces rencontres uniques et inédites vécues au cœur du langage et du réel lors de la (…)

LIVESTREAM /// Valérie Mréjen

Mercredi 3 février 2021

À défaut de pouvoir proposer une soirée devant un public en chair et en os, la Maison de la Poésie de Nantes propose un nouveau rendez-vous en live vidéo. Après Delphine Bretesché & Maude Veilleux le 9 novembre, c’est la romancière, plasticienne et vidéaste Valérie Mréjen qui s’empare de la scène du lieu unique le mercredi 3 février à 19h (…)

Delphine BRETESCHÉ

Maude voudrait (je cite) « une poésie douce comme une liste d’épicerie » : parler, écrire, sentir, aimer, total, world, vie, mot, violence, penser, joy, essayer, époque, sortir, pleurer, bb, you, trash, mort, chat, seul, fille, peur, gros, exister, dormir, devenir, corps, continuer, mayonnaise… Dans Festin Marseille (Lanskine, 2020), Delphine Bretesché invente « un dispositif » lui permettant de lancer (…)

La grande traversée

2021

2021 Tous les ans, dans le cadre du dispositif « Grandir avec la culture » la Maison de la Poésie de Nantes et la Bibliothèque départementale de Loire-Atlantique proposent aux collégiens des ateliers d’ouverture à la poésie. L’autrice Delphine Bretesché propose de réaliser une mise en voix collective d’un texte poétique en passant par l’écrit. BIBLIOGRAPHIE HISTOIRES (PRESQUE) VRAIES de (…)

REVOIR // « Mesurer ce qui nous sépare – Le moment #1 » avec Maude Veilleux (Québec) et Delphine Bretesché (Nantes)

Lundi 9 novembre 2020

Du 5 octobre au 15 novembre 2020, la québecoise Maude Veilleux et la nantaise Delphine Bretesché se sont réunies en résidence à Nantes pour un projet d’écriture. Bien que chamboulées par le confinement, la résidence et la création sont allées jusqu’au bout ! Les deux autrices ont tenu bon et offerts une lecture en live-stream mémorable dans un lieu unique (…)

MidiMinuitPoésie #20

Au moment où les arts et la culture sont particulièrement empêchés, la 20ème édition de MidiMinuitPoésie fut remplie de belles réjouissances avec un public fortement mobilisé. Toute l’équipe de la Maison de la Poésie de Nantes remercie celles et ceux qui ont, de près ou de loin, participé à la construction de cette édition anniversaire. Merci aux bénévoles et à (…)

Maude VEILLEUX

Maude voudrait (je cite) « une poésie douce comme une liste d’épicerie » : parler, écrire, sentir, aimer, total, world, vie, mot, violence, penser, joy, essayer, époque, sortir, pleurer, bb, you, trash, mort, chat, seul, fille, peur, gros, exister, dormir, devenir, corps, continuer, mayonnaise… Dans Festin Marseille (Lanskine, 2020), Delphine Bretesché invente « un dispositif » lui permettant de lancer (…)

Rencontrer un auteur en classe

La Maison de la Poésie s’appuie sur sa programmation de lectures-rencontres pour proposer aux lycéens un échange avec les auteurs. Les élèves assistent à la lecture publique puis accueillent l’auteur en classe. Un moment privilégié d’échange et de découverte pour les élèves. – L’enseignant choisit un ou plusieurs auteurs à rencontrer, dans la programmation de la Maison de la Poésie. (…)

Gare Maritime

Anthologie écrite et sonore de poésie contemporaine

Depuis 1994

Gare Maritime est une anthologie annuelle des lectures organisées par la Maison de la Poésie de Nantes lors de sa programmation « Poèmes en cavale » et durant le festival MidiMinuitPoésie. Pour chaque auteur invité, vous trouverez des extraits de ses poèmes, une présentation rédigée par un poète, un éditeur ou un traducteur, quelques repères biographiques accompagnés d’une photographie réalisée (…)

MidiMinuitPoésie #8 — Débordements

Du 9 au 12 octobre 2008

Ainsi donc nous débordons. Après sept éditions, le festival de poésieS MidiMinuitPoésie prend ses quartiers dans le quartier de la Maison de la Poésie de Nantes, le quartier Decré (centre ville). Il faut changer et ne sombrer jamais dans l’habitude, il y va de la santé de cet art que nous défendons, il y a va de la santé de (…)